Comment la technologie rétablit l’ordre sur les routes
La voiture connectée
Comment la technologie rétablit l'ordre sur les routes

Connectée, intelligente et autonome: la voiture du futur sera à peu près tout ce que n’est pas la voiture actuelle. Pour notre plus grand bien à tous.

01 MBUX

Comment MBUX définit un nouveau standard

Début janvier, un participant inhabituel a volé la vedette au Consumer Electronics Show, la grand-messe technologique annuelle de Las Vegas. Cette fois, ce n’est pas un super-smartphone flambant neuf ou un ordinateur portable extrêmement puissant qui a attiré tous les regards, mais MBUX, le système multimédia intuitif et intelligent qui équipera la nouvelle Mercedes Classe A dès cette année.

Il est connecté au cloud, ce qui lui permet de recevoir des mises à jour et de nouvelles données en permanence.

Pour le développement de cette technologie IA, le constructeur automobile allemand s’est engagé avec le très réputé constructeur américain de hardware Nvidia. Mercedes mise ainsi sur l’IA, une tendance qui ne fera que gagner en importance.

MBUX en quelques mots

  • Navigation augmentée: les données GPS sont complétées par des images de l’environnement du véhicule. Ces images live sont enrichies d’informations sur l’état de la chaussée, tandis que les indications de direction.
  • Grâce à l’intelligence artificielle, le système est autoapprenant: la voiture s’adapte au comportement et aux habitudes du conducteur.
  • Nouvel écran tactile: aussi intuitif qu’un smartphone, avec un pavé tactile dans la console centrale et des boutons avec contrôle tactile au volant.
  • Système de reconnaissance vocale autoapprenant.
  • Stationnement automatisé: la communication Car-to-X facilite la recherche d’une place de stationnement.

02 Révolution
À un peu plus long terme, la voiture se résumera à un assemblage de capteurs. Le professeur Sidharta Gautama, i-KNOW de l’UGent

"La voiture connectée devient le maillon d’un système beaucoup plus étendu et entièrement interconnecté", prévoit le professeur Sidharta Gautama. Il dirige i-KNOW, un cluster de l’UGent où il mène depuis plusieurs années des recherches sur le traitement intelligent de l’information. "

À un peu plus long terme, la voiture se résumera à un assemblage de capteurs au service non seulement du véhicule et de son conducteur, mais aussi de l’environnement dans lequel la voiture évolue."

Si les constructeurs automobiles sortent déjà des applications multimédias ultramodernes, nous n’en sommes qu’au début d’une révolution.

"Outre l’intelligence artificielle, le smartphone y jouera un rôle crucial", estime le chercheur.

"On échange déjà énormément de données – pour la navigation, par exemple – mais cette interconnexion ne deviendra réellement intéressante que lorsque nous exploiterons ces données dans un nombre nettement plus grand d’applications. Des applications qui améliorent ma vie et la vôtre."

03 Intelligence

L’intelligence collective

L’intelligence des smart cars reste très locale. Grâce à elle, certaines voitures évitent une collision de manière plus ou moins autonome. "Nous évoluerons cependant vers une intelligence collective", prévoit Sidharta Gautama. "Plusieurs centaines de milliers de voitures seront alors gérées dans un système collectif afin de satisfaire à des besoins individuels et collectifs. Pensez à un grand serveur central pour la mobilité belge, capable de diriger et d’adapter des flux de trafic entier en temps réel. Un tel système améliorera grandement la sécurité routière et la mobilité."

"Pour y parvenir, cet ordinateur central devra disposer de données qu’il recevra de toutes les voitures. Simultanément, les véhicules devront être capables d’analyser eux-mêmes les informations et de prendre des décisions en une fraction de seconde.

La voiture connectée à son environnement

Les conducteurs reçoivent des alertes immédiates en cas d'embouteillages ou de travaux sur la route.

Les infos trafic sont transmises en direct au centre Trafic de Mercedes-Benz.

Les feux de signalisation communiquent également avec la voiture, et annoncent le délai restant avant de passer au vert.

Des capteurs guident les conducteurs vers les places de stationnement libres les plus proches.

04 Flux de données

L’échange de données

Quand l’échange de données aura transformé l’intelligence locale en une intelligence collective, vos passagers et les autres voitures feront eux aussi partie d’un grand réseau totalement interconnecté."

"De ce fait, votre voiture sera intégrée dans un pool et pourra occasionnellement être utilisée par d’autres usagers de la route, voire pour transporter des colis.

La connexion ne se limitera pas au simple transport, d’ailleurs: l’objectif est de fournir des services et de les harmoniser au mieux. Si Google se montre de plus en plus actif sur le marché de la mobilité, ce n’est pas parce qu’il compte vendre des voitures un jour.

Ce qui l’intéresse, ce sont plutôt les immenses flux de données qui passeront par la voiture connectée afin de commander d’autres services. À l’inverse, les constructeurs automobiles s’orienteront vers ces services et les données dont ils ont besoin pour les fournir."

05 Cartes HD
Les cartes doivent aider les logiciels installés dans une voiture autonome à interpréter un événement de la route. Leen Balcaen, Here Technologies

"À mesure que nous évoluerons vers des voitures intelligentes et interconnectées, les acteurs impliqués dans cette nouvelle mobilité se multiplieront.

Or, tous ces fournisseurs devront pouvoir communiquer entre eux et échanger des informations.

Il ne sera donc plus question d’une sorte de régie centrale ni d’un contrôle exercé à partir d’un seul point. À ce niveau, les pouvoirs publics devront changer complètement d’optique.

Ils perdront une partie de leur contrôle, parce que la voiture du futur communiquera avec de très nombreux partenaires et petites entreprises."

06 Précision

Une précision de moins de 10 cm

"Nos cartes en haute définition atteignent déjà une précision de moins de 10 cm dans certains cas", souligne Leen Balcaen, Global Head Public Sector & Infrastructure chez Here Technologies. Cette entreprise – dont sont notamment copropriétaires Mercedes-Benz, BMW et Audi – produit des cartes HD extrêmement détaillées et des systèmes de navigation.

"L’importance de telles cartes pour la voiture connectée d’aujourd’hui et la voiture autonome de demain ne saurait être surestimée. Les cartes doivent aider les logiciels installés dans une voiture autonome à prendre la relève du conducteur dès lors qu’il s’agit d’interpréter un événement de la route.

La voiture franchit-elle une ligne continue? Peut-elle dépasser à cet endroit? Et quand elle s’approche d’un virage, il est naturellement intéressant que les capteurs transmettent cette information suffisamment tôt afin que la voiture ne doive pas freiner au dernier moment."

Le chemin vers "visitant.désirer.dévoiler"

Chaque endroit sur terre est localisé par deux coordonnées GPS, mais celles-ci sont malaisées à retenir. C’est pourquoi Mercedes simplifie la navigation avec le système intuitif What3Words.

En savoir plus
07 Cloud

Cloud

"En 2019, on recensera plusieurs millions de voitures connectées avec conducteur sur les routes. Ces voitures nous fournissent d’ores et déjà quantité d’informations via les capteurs qu’elles embarquent et qui envoient leurs données dans le cloud. Les données entrantes sont traitées dans le cloud, puis nous pouvons renvoyer des informations pertinentes aux conducteurs d’autres voitures.

Quelques exemples? La chaussée est humide dans une zone donnée: la voiture a tout intérêt à modérer sa vitesse. Cinq places de stationnement sont libres dans une rue précise: voici une information particulièrement précieuse pour les conducteurs qui ont indiqué cette rue comme destination."

D’ici à l’an prochain, Here Technologies prévoit également l’introduction de la HD Live Map. "Cette carte ‘vivante’ indiquera l’évolution des conditions de circulation, notamment une voiture à l’arrêt quelque part sur l’autoroute", poursuit Leen Balcaen. "Ces informations seront immédiatement communiquées à tous les conducteurs dans le système et participeront ainsi à une mobilité plus sûre."

08 AI
Surtout en terme de sécurité, la voiture autonome fera une réelle différence.

Une vision à 360°

Fondamentalement, la voiture autonome est un robot. Mais elle s’avère beaucoup plus sûre, parce qu’elle éliminera totalement le facteur humain à terme. L’homme ne jouit pas d’une vision à 360°, contrairement à la voiture connectée du futur.

L’être humain ne peut pas non plus concurrencer le robot en termes de vitesse de réaction, car ce dernier n’est pas handicapé par le brouillard, la pluie et l’obscurité.

Pour Sidharta Gautama, la principale plus-value de la voiture pleinement connectée réside néanmoins dans la "vision globale" qu’elle autorise: "Une politique urbanistique de meilleure qualité, mieux coordonnée, et des solutions plus efficaces pour le consommateur, adaptées à son comportement en matière de mobilité…

Nous évoluons peu à peu vers des solutions de mobilité sur mesure, en fonction d’un moment, d’un endroit et d’un besoin spécifiques."

09 Territoire

Aménagement du territoire

Des voitures entièrement connectées et donc, à terme, autonomes ne se contenteront pas de bouleverser notre mobilité. L’aménagement des villes en tirera également profit.

01

Dans les grandes villes, les jeunes ne souhaitent plus forcément posséder une voiture.

02

Nous évoluons vers un système de voitures à la demande, où les espaces de stationnement dans les villes et zones résidentielles n’ont plus raison d’être.

03

Lorsqu’elles ne rouleront pas, toutes ces voitures pourront en effet être entreposées quelque part en bordure de la ville, sur de gigantesques parkings.

Aurons-nous pour autant besoin de moins de voitures parce que nous utiliserons les véhicules disponibles plus souvent et plus efficacement?

Ce n’est pas sûr. Le fait de ne plus devoir conduire accroît considérablement le confort d’un déplacement en voiture, puisque vous pourrez en profiter pour accomplir des tâches diverses et variées. En outre, des voitures autonomes sur demande pourraient prendre la place des actuels transports en commun.

What’s Next?

Apprenez-en plus sur ce que le secteur automobile fait pour rester à la pointe du monde connecté.