me Convention 2018 | Next | Mercedes-Benz
01

me Convention 2018

L’avenir de la mobilité sera pluridisciplinaire

Le grand panneau suspendu à l’entrée de la me Convention donne d’emblée le ton: “Welcome to all visionaries”. Cet événement annuel est bien plus qu’une grand-messe dédiée aux nerds. Grâce à son large éventail d’orateurs et de spécialistes, il porte un regard perçant sur un avenir où les acteurs de la mobilité chercheront l’inspiration dans tous les domaines.

L’endroit pourrait difficilement être plus symbolique: c’est dans le quartier Nacka Strandsmässan, un ensemble de halls d’usines rénovés à une dizaine de kilomètres de Stockholm, que s’est installée une usine automobile. Et c’est ici que, début septembre, des dizaines de spécialistes du monde entier se sont penchés pendant deux jours sur l’avenir de la technologie en général et de la mobilité en particulier. Outre de nouvelles visions, ces journées d’étude ont généré de nombreuses attentes et de multiples questions… toujours sans réponses.

« Nous n’en sommes qu’aux débuts de la voiture intelligente”, lance Ola Källenius, Membre du conseil d’administration de Daimler AG. & chef de Group Research & Mercedes-Benz Cars Development. Dans sa conférence sur la recherche et développement à l’ère numérique, il a, au grand étonnement de nombreux participants, très peu parlé de technologie. “Dans notre recherche de nouvelles solutions, nous devons oser regarder au-delà des considérations purement technologiques”, souligne-t-il. “Jusqu’à tout récemment, l’achat d’une voiture était une transaction relativement simple. Dans le meilleur des cas, l’acquéreur souscrivait également un contrat d’entretien, et c’était tout. Avec l’urbanisation croissante, cependant, les villes deviendront de plus en plus ‘intelligentes’. Nous vivons et évoluons dans un écosystème beaucoup plus vaste. Et un acteur important de la mobilité comme Mercedes doit miser à fond sur cette tendance. C’est dans cette optique que nous avons créé Moovel voici quelques années.” Dédiée aux entreprises, cette start-up définit en un clin d’œil la meilleure solution de mobilité à un moment précis en proposant, en fonction des circonstances, le taxi, le vélo, le bus, la voiture, etc.

“Nous considérons qu’il s’agit d’une première étape vers une mobilité intelligente dans laquelle les voitures autonomes pourront à terme jouer un rôle décisif”, prolonge Ola Källenius. “Avec Moovel, non seulement nous nous concentrons sur les utilisateurs de cette mobilité, mais nous voulons nous positionner comme partenaires de la mobilité pour les bourgmestres et les sociétés de transport public.”

“Les villes gagnant en importance, nous avons besoin de solutions de mobilité différentes et plus flexibles”
Ola Källenius, Membre du conseil d’administration de Daimler AG. & chef de Group Research & Mercedes-Benz Cars Development